AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre percutante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noah Lancaster

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/08/2016

MessageSujet: Une rencontre percutante   Mar 29 Aoû - 8:10


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Legging et brassière de sport sur le dos, queue de cheval et ipod mini autour du bras, je m'apprête à quitter les locaux de la sororité. Je ne m'y sens pas spécialement à ma place et pour cause, elle est remplie de filles plus pimbêches les unes que les autres avec les capacités exceptionnelles d'être des pestes, des fêtards, des riches héritières et des collectionneuses d'homme. Alors pourquoi je suis là ? Et bien ma mère faisait partie en son temps de cette sororité. Et je suis riche. Ou du moins mes parents le sont. Mon père, Liam Lancaster, était un Quaterback de génie en son temps (ce qui explique qu'il ait pu se marier avec une jolie héritière  (oui toujours ce mot), blanche et bien sous tout rapport.

Lorsqu'il a pris sa retraite, offrant au passage leur sixième titre au Steelers de Pittsburg, il est devenu le plus jeune (et le plus noir, merci Barack Obama) des présidents de la NFL. En fait, mon père était le premier dans plein de domaine ou "l'un des rares" et c'est ce qui fait que je suis si proche et si fière de lui.

Ce qui est différent de ma mère. Elle est trop dans le paraitre et parfois, je me dis que si mon père n'avait pas été un sportif bourré de talent, elle ne l'aurait même pas regardé.
Mais voilà, je suis un mixe de deux et si mon père n'a rien eu à faire pour que je sois sportive et amoureuse du football américain, ma mère a eu toutes les peines du monde à me faire rentrer dans sa sororité. Non pas qu'on ne voulait pas de moi, juste que moi je ne voulais pas d'eux. C'est mon père qui me l'a demandé comme une faveur et j'ai accepté.

Ce que parfois je regrette mais peu importe.

Ecouteurs sur les oreilles, je quitte enfin l'immense batisse et me met à courir en rythme. Je suis un poil angoissée aujourd'hui. Je vais commencer mon stage dans le staff médical des Bears, la meilleure équipe universitaire de football depuis une dizaine d'année. J'ai bien conscience que c'est grâce à mon père si je suis là. Le nom Lancaster impose le respect d'une part et le coach est l'un de ses amis. Et puis on ne dit pas non à la fille du président de la NFL. On a bien trop à perdre et tout à gagner. Je suis loin d'être nulle mais je suis avant tout une femme. Et les femmes dans les vestiaires sont aussi rares que la bonne odeur. Alors oui, je profite des avantages du à ma condition mais je ne compte pas leur donner l'occasion de douter de mes capacités.    

Tout à ma course, je pense donc à ce qui m'attend aujourd'hui. Chose rassurante, je serai avec Caleb, mon petit ami depuis la rentrée, il y a trois mois. En dernière année d'études médecine sportif, il était mon tuteur l'année dernière, nous avons sympathisé et lorsqu'il m'a proposé de sortir ensemble, j'ai dis oui.

Je sais que j'ai l'air blasé en disant ça mais ce n'est pas le cas. Il est vraiment mignon et sympa et intelligent. Et mes parents l'apprécient. (bien que j'ai encore du mal à croire qu'il ait tenu à se présenter à eux...) Mais peu importe. Aujourd'hui il sera là et j'aurais donc moins à m'en faire pour les sportifs bourrés de testostérone. Il m'a prévenue. Pour la plus part, il s'agit de gamins à qui on répète qu'ils sont des dieux sur terre, le pire étant Aaron Winchester, quaterback et capitaine de l'équipe depuis sa première année à l'université.

- Aie ! Vous pouvez pas faire attention ? dis-je subitement alors que je viens de percuter un corps dur et musclé.

Je relève la tête et tombe sur le regard sombre de monsieur le roi en personne. Etrangement, je ne peux m'empêcher de le détailler. D'un coup je comprends pourquoi toutes mes "soeurs" me jalouse et m'ont fait promettre de leur présenter chacun de ces beaux mâles. Et lui en particulier.  
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Winchester

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/08/2016

MessageSujet: Re: Une rencontre percutante   Mer 30 Aoû - 22:47

Ce matin encore, les yeux encore collés par un manque de sommeil certain, je me levai dans un râle de douleur. Depuis quelques jours mon épaule droite me faisait un mal de chien. Rien de grave, j’avais dû faire un faux mouvement, ça allait passer mais en attendant je subissais…
Mon réveil affichait 6h30 et c’était parfait car j’avais exactement 2 heures et demi devant moi pour aller surfer ! Les conditions étaient optimums aujourd’hui, j’avais vérifié la météo des vagues et tout me promettait une bonne session.
C’est avec entrain que je sortis du lit pour enfiler mon maillot et ma combinaison dont je ne passais pas le haut, préférant nouer les manches autour de la taille. Très peu de mecs étaient réveillés à cette heure là. Lorsque je sortis de la maison, les rues du campus étaient désertes et j’adorais cette sensation de calme avant la tempête. Je saisis ma planche adossée contre le mur et parti en direction de la plage. Ici c’était vraiment le luxe et j’avais vraiment de la chance de bénéficier de ma bourse sportive pour pouvoir faire mes études dans cet établissement si réputé, au sein de la meilleure sororité pour homme.
C’est à dire que la plupart des élèves ici n’avait pas vraiment à se soucier de comment payer leurs études… Tous « fils ou filles de… » ils ne savaient même pas la valeur de leur année mais bon tant mieux pour eux, je ne suis pas jaloux, je me démerde pour arriver à mes fins et ça fera la différence face à eux plus tard.
Depuis la naissance j’ai compris que j’allais apprendre la rude école de la vie bien plus rapidement que les autres. Mon père ne m’ayant pas reconnu à la naissance et étant parti comme un lâche, seule ma mère m’éleva avec son petit salaire de serveuse. Elle n’avait pas eu la chance de faire de grandes études ma mère mais elle a toujours réussi à se démerder pour m’offrir une belle vie. Je n’avais jamais manqué de rien et malgré mes côtés turbulents, elle me soutenait quoi qu’il arrivait. J’eu la chance de développer très vite des aptitudes sportives ce qui me permettai de briller dans ce domaine et d’être classé dans les clubs. C’est en décrochant le poste de quaterback ici que je réussis à avoir ma bourse et atterrir dans cette université, une des plus prestigieuses du pays. Je ne savais pas encore ce que je voulais vraiment faire de ma vie après, surement une carrière de sportif mais en attendant le rythme était plus qu’élevé entre les cours et les entrainements… Le coach n’aimait pas trop que je surfe dans mon temps libre, il trouvait ça trop dangereux, je pouvais facilement me blesser mais en même temps je faisais depuis bien plus longtemps que le football américain et qui plus est c’était vraiment mon sport de coeur. Heureusement j’étais son meilleur élément, « son champion » comme il aimait m’appeler, du coup il me laissait quand même vachement d’espace et de liberté.

Hâtivement j’arrivai enfin à la plage ! J’enfilai cette fois-ci entièrement ma combinaison avant de plonger mes pieds dans l’écume.
Sur l’océan le soleil à peine levé, révélait des vagues magnifiques, s’enroulant parfaitement sur elle-même et s’étalant sur des mètres qui s’annonçaient être que du bonheur. Et en effet, ce le fut…

Ce n’est qu’après plus de 2 heures que je décidais de rentrer après une session formidable. Ce n’était pas toujours aussi facile, c’était même souvent frustrant, mais là malgré mon épaule qui me lançait encore plus du coup, j’étais vraiment heureux.
Heureux oui mais aussi très à la bourre ! Je rentrai en courant de la plage en tentant de ne renverser personne avec ma planche sur mon passage car oui la vie étudiante s’était éveillée en attendant.
Rapidement je pris une douche puis enfila négligemment les habits posés sur mon lit, à savoir un t-shirt col V et un jean, une tenue simple et sans grande prétention.
J’avais déjà 10 minutes de retard à mon premier cours de la journée… Je pris alors un pas de course pour tenter de rattraper le temps.

Je croisai alors une amie, capitaine des Sheerleaders qui me salua avant de rajouter très enthousiaste :
- Hey Aaron ! Ce soir il y a une fête prévue chez nous ! Tu es o-bli-gé de venir ! 
- Ahahaha ok ! Pas de soucis j’y serais ! répondis-je tout en lui adressant mon plus beau sourire.

Mais soudainement en me retournant je percurtai une autre personne venant d’en face. Le choc fut rude et je dus retenir la pauvre fille qui venait de s’écraser contre moi pour lui éviter un sens inverse.

 - Aie ! Vous pouvez pas faire attention ? 
 - Pardon ! Je… Tout va bien ?!  demandai-je tout en la soutenant légèrement.

Cette brune me disait quelque chose mais je n’arrivais plus à m’en souvenir… hmm… Merde mais où est ce que je l’avais vu ?!
Revenir en haut Aller en bas
Noah Lancaster

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/08/2016

MessageSujet: Re: Une rencontre percutante   Lun 4 Sep - 18:35


- Je...
J'ai l'air d'une idiote à le fixer comme si je n'avais jamais vu d'homme dans ma vie. Mais c'est plus fort que moi. Je n'arrive pas à détourner le regard ou à trouver mes mots. Finalement, après un temps qui me semble durer une éternité, mon cerveau se met enfin à fonctionner.

- Oui, ça va.

Etrangement je me suis radoucie mais je n'oublie pas qu'il peut être redoutable. Je connais sa réputation et il est hors de question que je me laisse avoir. Mais qu'est-ce que je raconte ! Je suis en couple et heureuse, il est juste Aaron Winchester, un futur patient. Rien de plus. Je devrais juste passer mon chemin.

- Et toi ? Enfin non... Tu es Aaron Winchester, je risque pas de te faire du mal

Achevée moi je vous en supplie. Lorsque je suis nerveuse, j'ai une tendance à trop parler. Et là clairement je suis à 1000 sur l'échelle ouverte de la nervosité?

- Je veux dire que tu es plutôt bien musclé. Plus musclé que moi. .

Il va me prendre pour une idiote finie si je continue à parler. Alors je me tais. Mais je ne pars pas. Je recommence à le détailler de la tête au pied.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Winchester

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/08/2016

MessageSujet: Re: Une rencontre percutante   Mer 20 Sep - 20:48

- Ahaha ouais enfin ! Tu vas vite quand même ! Je pourrais porter plainte si tu m'abîmes... Lui dis-je en rigolant.

Sa maladresse me faisait rire, je sentais qu'elle était agacée de la situation mais c'était un réel plaisir de la voir s'engouffrer petit à petit dans une impasse.
Je devais avouer qu'elle était très canon et elle semblait avoir du caractère ce qui avait tendance à beaucoup me plaire chez une femme. Du coup tout en détaillant sa "tenue", j'en oubliais totalement l'heure qui tournait et mon retard qui se creusait. Quand même, je décidai de prendre la parole car elle semblait vraiment patauger dans la semoule.

- Je suis désolé mais... j'ai l'impression de te connaitre, tu me dis quelque chose... On s'est déjà rencontré ?

Je venais littéralement de me tirer dans le pied ! Erreur de débutant putain... Si jamais on s'était vraiment rencontré, je passais pour un véritable connard qui oublie les gens, surtout les femmes et elle pensera que ça difficile tous les jours dans mon lit. Bon ok... Je peux pas vraiment le nier MAIS j'avais tout de même du respect pour elles, enfin j'espérais !
Revenir en haut Aller en bas
Noah Lancaster

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/08/2016

MessageSujet: Re: Une rencontre percutante   Mer 20 Sep - 21:13

Cette fois ce fut à mon tour de sourire. Il m'avait déjà vu quelque part mais ignorait où. Sans doute me prenait-il pour l'une de ses groupies ? Très bien ! Je comptais en profiter.

-Alors tu ne te souviens pas ? dis-je d'une petit voix.

Dans une autre vie, j'aurai pu être actrice.

-C'est pour ça que tu ne m'as jamais rappelée après le gala pour fêter votre victoire alor ?

C'était totalement stupide mais tellement jouissif de voir la star de l'université dans ses petits souliers, signe que cette fausse situation était une réminiscence de son passé!

-Je plaisante. Il m'arrive de traîner du côté des vestiaires. Je suis en médecine sportif.

Allez savoir pourquoi, je ne parlais pas de mon petit ami, qu'il devait sûrement connaître.

-Oh et on a du se croiser au gala, pour de vrai j'entends. Mais sûrement que tu étais plus intéresser par le grand noir à mes côtés.

Il ne semblait pas comprendre et je me fis une joie d'éclaircir la situation.

-Je suis Noah. Noah Lancaster dis-je en lui tendant la main. Et le grand noir qui était a mes côtés, c'était Liam Lancaster

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Winchester

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/08/2016

MessageSujet: Re: Une rencontre percutante   Mer 20 Sep - 21:30

- Alors tu ne te souviens pas ?

Cramé ! Putain mais quel erreur de débutant j'avais commis... Dans un tic nerveux, à la recherche d'une réponse potable, je me pinçais les lèvres mais seul un "heu..." d'hésitation en sorti.
Heureusement elle désarma rapidement la situation et tout d'un coup je pus me détendre ! Tous mes muscles se décontractèrent et je pus retrouver mon naturel déconcertant.

- Médecine sportive ? ah oui ! Bon on va te voir plus souvent alors maintenant ! Puis je vais avoir besoin de toi, j'ai une douleur à l'épaule depuis quelque temps... Ah oui ! je me rappelle du gala ! Ouais effectivement... J'ai croisé tellement de gens ce soir là que j'ai du mal à me rappeler clairement de cette soirée.

Soudainement mon téléphone vibra, je le sortis de la poche de mon pantalon pour vite checker, c'était un sms. Un sms d'un de mes coéquipiers qui me demandait ce que je foutais et pourquoi je n'étais pas assis à côté de lui en cours d'Histoire en ce moment même. Putain merde ! j'avais maintenant 30 minutes de retard et je n'avais absolument pas vu le temps passé...

- Je suis désolé... La coupant dans sa phrase j'enchainais, en fait j'étais déjà à la bourre et là il faut vraiment que je file ! Tu sais j'ai une bourse à garder ahaha ! En tout cas viens ce soir aux entrainements j'ai besoin de toi, enfin tu sais pour mon épaule tout ça ! A plus ! finissai-je par dire en m'éloignant précipitamment.

Tout en courant à mon tour, un sourire trahit mes pensées... Bien jolie la petite médecin... !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre percutante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre percutante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La figure de style, une approche percutante | Renan le Guerec
» Les règles qui me posent problème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos petites histoires :: Noah & Aaron :: Médecine sportive-
Sauter vers: